Réaliser des économies sur ses factures d'énergie

14 fév 2017

Catégorie immobilier

Les constructions sortant de terre aujourd’hui respectent la règlementation thermique 2012 : ces logements vous assurent une consommation énergétique 5 fois inférieure à la précédente réglementation de 2005. Que ce soit pour bénéficier pleinement de votre logement économe en énergie, ou bien de limiter la consommation de votre logement plus ancien, voici quelques recommandations. En suivant tous ces conseils, vous pouvez optimiser les performances énergétiques de votre logement et faire baisser de façon conséquente vos factures.  

 

La température de votre logement

L’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) préconise une température de 19° dans les pièces à vivre de votre logement : une température confortable, et pour les plus frileux, un bon gros pull pourra vous réchauffer. Pour chaque degré supplémentaire, c’est 7% de consommation de chauffage en plus, la précision est donc de mise, pensez-y ! Les chambres quant à elles peuvent être chauffées à 16°, la couette, les couvertures et autres draps pourront être utiles pour votre confort. La salle de bains par contre pourra être chauffée à une température supérieure, lors de son utilisation.

Pensez également à utiliser un programmateur, comme vous en trouverez dans un logement Eclisse Promotion : vous pourrez ainsi commencer à chauffer votre logement juste avant de rentrer chez vous.

Il est bon d’aérer votre logement tous les jours afin d’éviter une pollution de l’air ambiant. Pensez à éteindre votre chauffage lors de cette aération.

La nuit, il est recommandé de garder ses volets fermés (tout comme les rideaux) qui vous permettront de conserver la chaleur accumulée dans la journée. Le jour, gardez-les fermés en période de grand froid si vous partez pour la journée. Vous pouvez cependant faire entrer la lumière si vous occupez votre logement : vous profiterez ainsi des apports en chaleur que vous offre l’ensoleillement. L’été, jouez sur les volets et/ou stores pour éviter de fortes chaleurs à l’intérieur. 

Si vous vous absentez de façon prolongée, baissez de 3 à 5° votre chauffage, mais ne l’éteignez jamais complètement en période hivernale. Et pour votre chaudière : qu’elle soit au fioul, gaz, bois etc… elle doit faire l’objet d’un entretien annuel si la puissance est comprise entre 4 et 400 kW. C’est une question de sécurité mais également d’efficacité : une chaudière bien entretenue, c’est 8 à 12% d’économie d’énergie.

 

L'électroménager

Lors de votre prochain achat d’appareil électroménager, favorisez les électroménagers dont l’étiquette énergétique affiche une classe de performance élevée. Cette étiquette est obligatoire pour les réfrigérateurs, congélateurs, combinés, caves à vin, lave-linge, sèche-linge, lave-linge séchant, lave-vaisselle, fours électriques, mais aussi pour les lampes et les climatiseurs, et bientôt pour les aspirateurs. Pour un réfrigérateur par exemple : un produit qui se trouve en classe énergétique A+ correspond à une économie de 20% par rapport à la classe A, un produit A++ une économie de 40% par rapport à un produit de classe A etc… 

Ce sont les appareils électroménagers qui consomment le plus dans un logement.

Dans tous les cas, faire fonctionner des appareils comme le lave-linge ou le lave-vaisselle pendant les heures creuses vous permettra également de réaliser des économies (le prix du kWh est environ 30% moins cher qu’en heures pleines). Ses heures sont fixées par votre fournisseur d’énergie et diffèrent selon la ville d’habitation. Pour Toulouse, il existe 3 plages horaires (vous pourrez vérifier la vôtre sur votre facture d’électricité) :

  • Soit de 2h à 7h et de 12h30 à 15h30
  • Soit de 22h30 à 6h30
  • Soit de minuit à 8h

Pensez également à entretenir vos appareils : dégivrez votre congélateur (3mm de givre augmenteraient de 30% la consommation de l’appareil).

 

La cuisson

Les appareils tels que le four ou les plaques chauffantes portant la classe énergétique A ou l’éco-label européen consommeront moins d’énergie. Laissez un minimum d’espace à l’arrière de votre four afin de faciliter la circulation de l’air (idem pour le réfrigérateur).

Pour faire bouillir de l’eau, il est fortement conseillé de couvrir la casserole vous consommerez 4 fois moins d’électricité et votre eau sera prête plus rapidement.

Pour la décongélation, tentez de la prévoir en avance de façon « naturelle » plutôt que d’utiliser un four à micro-ondes.

 

Les appareils multimédia et audiovisuel

Il faut éteindre, autant que possible, tous les appareils munis d’une veille. Comme le précise l’ADEME, ces appareils (TV, lecteur DVD, chaîne hi-fi, décodeur, boîtier internet…) restent en veille en permanence et finissent par consommer plus « éteints » qu’allumés.

Pour l’ordinateur, pensez à bien le débrancher lorsqu’il est éteint : ils sont munis d’une veille cachée, votre appareil consomme donc encore même s’il est éteint.

Enfin, débranchez également votre chargeur de mobile, même si votre téléphone n’y est plus attaché, il continuerait à consommer.

 

De petits gestes qui, pris un par un, peuvent paraître ridicules mais bout à bout, font la différence. 

Renseignez-vous